64% des Français sont préoccupés par l’éventualité d’une situation de dépendance, selon un sondage OpinionWay et Comdata Group

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Selon un sondage OpinionWay et Comdata Group pour Les Echos et Radio Classique, effectué auprès de 1024 personnes en avril 2018, une majorité de Français se déclarent préoccupés par la question de la dépendance. 

La question de la dépendance revient sur le devant de la scène, chez les politiques comme chez les Français. 64% des Français affirment ainsi être préoccupés par l’éventualité d’une situation de dépendance, que ce soit pour eux-mêmes, ou pour un proche. 

Les seniors les plus inquiets

Sans surprise, les seniors de plus de 65 ans sont les plus inquiets quant à la question de la prise en charge de la dépendance, à 69% contre 56% pour les moins de 35 ans.

66% des 50-64 ans considèrent également que la prise en charge de la dépendance des personnes âgées par la sécurité sociale est une priorité, contre 49% des 25-34 ans.

La prise en charge de la dépendance par l’Etat, une priorité pour les Français

Jeunes et moins jeunes se retrouvent sur la question de la prise en charge de la dépendance par l’Etat, puisqu’ils sont 61% à considérer que c’est une priorité. 

55% d’entre eux sont par ailleurs favorables à l’obligation de souscrire à une assurance dépendance, au même titre qu’une assurance automobile ou une assurance habitation.

Lire aussi : À propos du Cinquième risque

Argent des seniors - Pouvoir d'achat en baisse - Pauvreté - Précarité - Retraite

La deuxième journée de solidarité n’a pas de succès

L’idée de la création d’une deuxième journée de solidarité, d’abord évoquée par la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn puis reprise par Emmanuel Macron, ne convainc que 32% des Français. 65% des Français se déclarent opposés à sa création.

Les Français solidaires des mouvements de protestation des personnels d’EHPAD

Les Français sont 87% à considérer comme justifiés les mouvements de protestation des personnels d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Ils sont 94% à y être favorables dans les plus de 65 ans.

Lire aussi : Les acteurs de la Silver Economie saluent avec réserve les propos d’Emmanuel Macron


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut