Alzheimer : une structure d’un nouveau genre pour les patients atteints de la maladie

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Jean Makesh a imaginé une nouvelle méthode pour améliorer le quotidien et l’état émotionnel des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. En effet, ce directeur du centre médical américain Lantern Of Madison, a crée une véritable ville à l’intérieur de son centre.

L’objectif ? Créer une atmosphère familière pour ses patients.

Aménagement extérieur de Lantern of Madison

Lantern Of Madison : un projet initié pour aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

Aménagement de Lantern Of Madison pour AlzheimerDésormais, Lantern Of Madison est un endroit où les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent se sentir comme chez elles et ne pas perdre la notion du temps.

Les pièces et les couloirs sont décorés de manière à imiter l’aspect des rues d’une ville des années 1930/40, époque où ont grandi la plupart des patients. Aménagement de Lantern Of Madison pour Alzheimer

Au lieu des chambres, les patients résident dans de fausses maisons. Sur le plancher, on retrouve un tapis de fausse herbe, au plafond, un « ciel », lequel s’éteint le soir pour accompagner les rythmes biologiques…

A l’intérieur, on entend également des sons de la nature et on respire des odeurs de citron et de menthe. Cela contribuerait, paraît-il, à améliorer l’état de santé des malades.

La naissance de divers concepts

Ce n’est pas la première fois que des initiatives fleurissent pour accompagner les malades. Par exemple, un hôtel de luxe, dédié aux personnes atteintes d’Alzheimer, va bientôt ouvrir en Tunisie. Il offrira à 204 résidents français un décor luxueux, en front de mer, et spacieux, avec un terrain de plus de 2.5 hectares, ainsi que des services spécifiques adaptés aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

La Résidence « Le Chemin », Centre dédié aux jeunes malades d’Alzheimer en France, a également ouvert ses portes à Cesson, en région parisienne, début 2015.

Enfin, les techniques non médicamenteuses sont de plus en plus plébiscitées : la musicothérapie, le Ludim ou encore le Snoezelen.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Alzheimer : une structure d’un nouveau genre pour les patients atteints de la maladie”

  1. lyne Clement

    merveilleuse initiative pour ces gens j’aimerais bien avoir un centre comme celui-là
    mes parents ont 95 ans les deux et ma mère est souvent dans ses pensées du passé
    je crois que demeurer dans un merveilleux centre comme celui que vous nous laisser
    voir serais magique pour eux.
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page