« Neuropsychologie et arts », un ouvrage collectif sur le recours à l’art comme thérapie

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

« Neuropsychologie et arts » est un ouvrage collectif sur le recours à l’art comme thérapie pour les patients souffrant de troubles neurologiques.

Quel est le rôle de l’art dans le traitement des maladies neuro-dégénératives ? La créativité artistique peut-elle soulager des personnes souffrant de troubles cognitifs ? L’ouvrage « Neuropsychologie et arts » tente de répondre à ces questions. 

L’art comme thérapie

Cet ouvrage collectif réunit chercheurs et cliniciens sous la direction d’Hervé Platel, professeur de neuropsychologie à l’université de Caen, chercheur dans l’équipe Inserm U1077, et spécialiste de la neuropsychologie et de la neuro-imagerie de la perception et de la mémoire musicale, et de Catherine Thomas-Antérion, docteur en neuropsychologie, neurologue libérale et chercheur associé au Laboratoire EMC (Études des Mécanismes Cognitifs) EA3082 à l’Université Lyon 2.

Ce livre fait le point sur la littérature neuroscientifique actuelle, et en particulier sur le courant de la neuroesthétique. La littérature cognitive tente depuis peu d’élucider les bases neuronales et suggère que la créativité artistique serait la résultante neurobiologique d’une explosion combinatoire.

neuropsychologie et arts platel

D’autre part, et parallèlement, le recours à l’art et aux supports artistiques comme thérapie peut être revisité à la lumière de ces travaux. Il s’agit de pratiques le plus souvent empiriques ou nées d’observations expérimentales. Si elles sont exercées par des thérapeutes expérimentés, elles se distinguent des activités occupationnelles ou récréationnelles artistiques, dont on reconnaît d’ailleurs aujourd’hui la charge motivationnelle et le potentiel de stimulation cognitive. Le «plaisir» que suscitent ces activités peut être scientifiquement évalué, mais des effets «directs» sont également envisagés, comme le montrent par exemple de plus en plus de travaux de neurosciences de la musique.
Ces résultats ouvrent la perspective d’un soin neuropsychologique où identité et créativité auraient une plus grande part, en faisant appel aux capacités préservées des patients.

Lire aussi : [Etude] Mémoire et musique, des liens puissants

Ecoutez l’interview d’Hervé Platel dans l’émission Ma France championne du monde, sur France Info

[amazon_link asins=’2353272665′ template=’SilverEco_ProductGrid’ store=’gerontechnolo-21′ marketplace=’FR’ link_id=’5ad1a900-8126-11e8-8cbc-15a56cf14c11′]


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut