Bien-Vieillir et Silver économie : découvrez le programme de François Fillon !

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

A quelques jours du premier tour des élections présidentielles 2017, François Fillon, le candidat officiel des Républicains, est en pleine campagne.

La rédaction SilverEco.fr est allée à la rencontre des représentants et soutiens de François Fillon et vous livre les principales propositions du candidat face au vieillissement de la population, notamment en matière de santé, de retraite, de perte d’autonomie des personnes âgées…

Pour réagir et livrer, vous-aussi, vos analyses des enjeux du vieillissement de la population et de la Silver économie, RDV sur notre site de concertation citoyenne : www.bienvieillir2017.fr ! 

Le point de vue de François Fillon sur la retraite

Ce n’est plus un secret, le candidat souhaite relever l’âge de la retraite à 65 ans car, selon lui, « seul cet effort permettra de redonner des marges de manœuvre à notre système de protection sociale et de contribuer à diminuer les charges pesant sur les entreprises et les salariés ».

Cependant, il explique qu’il « prendra en compte la situation des personnes ayant commencé à travailler jeunes et justifiant de longues durées de cotisation » et promet de revaloriser les petites retraites et les petites pensions de réversion, ceci pour refonder le système de retraite français, « afin de le rendre plus lisible et plus juste ».

François Fillon est par ailleurs pour l’abrogation du compte pénibilité, jugé « inapplicable car trop complexe ». Il souhaite a contrario « traiter la pénibilité par l’amélioration des conditions de travail, une politique de prévention plus ambitieuse et une prise en compte de la situation réelle des salariés ».

Lire aussi : Silver économie : les points de vue des candidats à la présidentielle exposés lors de SilverNight

Le point de vue de François Fillon sur la perte d’autonomie

François Fillon estime que « la prévention des fragilités liées au vieillissement doit être une priorité des politiques publiques ». Le maintien à domicile étant une exigence forte, il faut, selon lui, « favoriser le développement des outils numériques, des aides de voisinage et d’actions intergénérationnelles ».

Aidant d'une personne âgéePour cela, le candidat Les Républicains souhaite créer des financements innovants pour l’aide à l’autonomie en « encourageant le développement des formes innovantes de financement de l’aide à l’autonomie (…) le développement de l’assurance sur la base du volontariat (…) le développement des fonds viagers mutualisés qui seraient chargés de sélectionner, investir et gérer les biens mis en viager », mais aussi en « incitant au développement de l’épargne-autonomie ».

En outre, il est favorable à la prévention et au maintien à domicile des personnes âgées. Pour cela, il souhaite lancer une grande campagne nationale de financement de la recherche sur la maladie d’Alzheimer, ainsi qu’un plan de professionnalisation des aides à domicile intégrant le développement des nouvelles technologies et la recherche d’une efficacité accrue des services.

François Fillon veut aussi créer des « moniteurs de services », chargés d’informer les personnes âgées et leurs familles, de coordonner la prise en charge et de contrôler la qualité des services, en enfin, lancer un plan d’adaptation des logements au grand âge (…) développer les résidences services seniors et moderniser les résidences autonomie.

Le point de vue de François Fillon sur les aidants

François Fillon souhaite soutenir les aidants et progresser vers un véritable statut.

Aidant de personne en perte d'autonomiePour cela, il prévoit de doubler le plafond annuel du droit au répit en le portant à 1 000€, mais aussi de valider le congé de proche aidant pour les droits à retraite, de favoriser la mobilisation du compte épargne-temps pour un congé pour aidant et de permettre les dons de jours entre salariés pour les aidants de personnes dépendantes.

Le candidat entend « faire de l’aide aux personnes âgées une priorité de l’engagement de service civique, étendu pour cette action spécifique aux plus de 25 ans, et définir une forme spécifique et souple du volontariat associatif afin d’aider les personnes âgées dans leur quotidien ».

Le point de vue de François Fillon sur la santé

« Mieux organiser pour mieux soigner »

François Fillon souhaite « faire de la prévention une priorité pour que la France ne soit plus à la traîne dans ce domaine et pour que les Français restent en bonne santé le plus longtemps possible ». 

Dans son programme, il est expliqué qu’il souhaite rembourser une consultation de prévention tous les deux ans pour chaque Français. Celle-ci sera assurée par le médecin traitant qui verra reconnaître son rôle clé dans le « maintien en bonne santé » de la population.

Il souhaite par ailleurs lancer un grand Plan Santé à l’école, débutant dès l’école maternelle et reposant sur l’éducation à la santé des enfants et sur la prévention des addictions.

Il souhaite revoir les formations en santé et la sélection, pour tenir compte des nouveaux besoins de santé publique, de la répartition territoriale et du développement des nouvelles technologies.

médecin-consultationFrançois Fillon prévoit également de combattre les déserts médicaux et de réduire les temps d’attente aux urgences en développant les maisons médicales et les structures d’urgences pour les premiers soins. Enfin, il garantit une offre de téléconsultation sur tout le territoire d’ici à la fin du quinquennat.

Le candidat précise qu’il veut « accélérer le développement des « parcours de soins » (…) engager la recomposition de l’offre hospitalière dans une logique exclusive d’amélioration de la qualité des soins (…) abroger l’article 83 de la loi Touraine sur l’obligation d’appliquer le tiers payant, pour ne pas alourdir encore davantage les tâches administratives des médecins et leur redonner du temps médical au service des malades ».

Dans ses propositions, il est expliqué qu’il souhaite « donner l’autonomie aux hôpitaux publics pour améliorer leur efficacité et les conditions de travail des personnels hospitaliers », mais aussi « transformer les groupements hospitaliers de territoire (GHT) en groupements de santé de territoire (GST) pour les ouvrir au maximum aux cliniques privés et aux médecins libéraux et faciliter ainsi la coopération de tous les professionnels de santé au service des patients ».

« Mieux rembourser »

François Fillon vise, d’ici 2022, un « reste à charge » zéro pour les dépenses de santé les plus coûteuses pour les ménages (optique pour les adultes, prothèses dentaires, audioprothèses et dépassements d’honoraires).

Il prévoit de créer une « Agence de garantie de la couverture solidaire des dépenses de santé » pour veiller à l’amélioration de la prise en charge des dépenses de santé, au meilleur coût pour les assurés et de faciliter l’accès des seniors à une assurance complémentaire de qualité en améliorant l’aide à l’acquisition d’une couverture santé (ACS) pour les personnes âgées qui voient leurs dépenses de santé et le coût d’une complémentaire augmenter fortement avec l’âge.

« Mieux gérer pour garantir l’avenir de l’assurance maladie »

François Fillon veut « ramener l’assurance maladie à l’équilibre d’ici à 2022 en faisant 20 Mds€ d’économies en 5 ans, en luttant contre toutes les sources de « non-qualité » du système de santé ».

En outre, il précise qu’il « renforcera la lutte contre les fraudes et abus en tout genre qui minent notre système d’assurance maladie ».

Les seniors derrière François Fillon ?

Dans un récent article publié par 20 Minutes, il s’avère que François Fillon semble séduire les seniors.

En effet, d’après un sondage réalisé par OpinionWay, en date du 7 avril 2017, 51 % des 65 ans et plus ont choisi François Fillon ; pour Elabe en date du 11 avril 2017, 39 % ; et chez Ipsos, les 70 ans et plus choisissaient au 26 mars 2017 à 44,5 % ce candidat.

Luc Rouban, politologue du Cevipof, spécialiste du vote des seniors, précise : « Cet électorat est naturellement porté vers la droite parlementaire. François Fillon étant le produit d’une primaire marquée par le vote des seniors – on peut dire que ce sont eux qui ont fait son élection -, il est logique de les retrouver derrière lui ensuite ».

> Lire aussi : Bien-Vieillir et Silver économie : découvrez le programme de Benoit Hamon !
> Lire aussiBien-Vieillir et Silver économie : découvrez le programme de Marine Le Pen !
> Lire aussi : Bien-Vieillir et Silver économie : découvrez le programme d’Emmanuel Macron !
> Lire aussi : Bien-Vieillir et Silver économie : découvrez le programme de Jean-Luc Mélenchon !


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page