[Dossier] Bien-vieillir au Japon, tour d’horizon des initiatives au service des personnes âgées

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERNATIONAL

Partager cet article

Le Japon est le pays « le plus vieux au monde ». SilverEco.fr vous propose un petit tour d’horizon des initiatives mises en place pour faire face au vieillissement de la population au Pays du Soleil Levant. 

Avec plus de deux millions de personnes âgées de plus de 90 ans, le Japon fait face à un véritable défi démographique et doit s’adapter pour permettre à sa société de vieillir dans de bonnes conditions. Voici ce qu’il faut retenir.

La robotique au service des seniors

Pour gérer le défi démographique généré par le vieillissement de sa population, le gouvernement japonais a investi sur les nouvelles technologies, et notamment la robotique et l’intelligence artificielle. De nombreuses startups japonaises, comme Will, Cyberdyne ou encore Triple W, innovent pour aider au quotidien les personnes âgées, à travers des fauteuils roulants plus maniables, des cyborgs contrôlables grâce à des capteurs, ou encore des solutions aux problèmes d’incontinence.

Retrouvez ces startups en vidéo : 

L’umami, contre la dénutrition des personnes âgées

La dénutrition est un problème de santé publique qui touche particulièrement les personnes âgées, qui peuvent souffrir d’une perte du goût et par conséquence n’ont plus envie de s’alimenter.

Pour y remédier, la société japonaise Ajinomoto a mis au point des assaisonnements qui redonnent le plaisir de manger aux seniors. L’entreprise nippone a travaillé sur l’umami, « le goût savoureux », en reconstituant avec différentes épices un bouillon adapté aux besoins des personnes âgées, et surtout à leur perte de sensation gustative.

Vous souhaitez découvrir toutes les initiatives du bien-vieillir au Japon ? Inscrivez-vous rapidement au voyage d’étude SilverEco Tokyo du 11 au 15 juin 2019 !

Un quartier dédié aux plus âgés à Tokyo

A Tokyo, les personnes âgées ont un quartier qui leur est dédié : Sugamo. Tout y fait pour que les seniors s’y sentent bien : sièges pour s’asseoir dans les magasins, loupes disponibles en caisse, mais aussi sous-vêtements rouges, supposés porter chance aux plus de 60 ans ! Sans oublier le temple de Koganji, où trône une statue que les japonais peuvent laver pour espérer leurs douleurs s’évanouir.

Au-delà de l’anecdote, il est intéressant de voir que les besoins spécifiques des personnes âgées (se reposer, mieux voir…) sont bien pris en compte dans ces magasins, qui participent ainsi au bien-vieillir de la population japonaise.

Lire aussi : Japon : le commerce de proximité se mobilise en faveur du bien-vieillir

Des universités gratuites pour les plus de 100 ans

Enfin, dernière initiative en date : la gratuité d’une université de Kyoto pour les centenaires. Désertée par les étudiants du fait du vieillissement de la population, la faculté a ainsi trouvé une manière originale de faire revenir du monde sur ses bancs.

Un joli coup de pub, mais aussi une bonne manière pour les seniors de rester en forme, en continuant à apprendre et en maintenant un lien social fort.

Lire aussi : Être vieux au Japon : un reportage d’Oldyssey


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut