Evaluation externe : la FESP passe un partenariat tarifaire avec Amplea pour les structures non certifiées

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Partager cet article

La FESP et Amplea Conseil passent un partenariat tarifaire pour permettre aux structures d’aide à domicile autorisées d’assurer l’obligation d’évaluation externe.

La Fédération du service aux particuliers (FESP) a signé avec le cabinet Amplea Conseil une convention partenariale en faveur de ses adhérents exerçant dans le secteur de l’aide à domicile auprès de personnes handicapées ou âgées dépendantes.

Alors que les structures d’aide à domicile ont l’obligation de réaliser une évaluation externe tous les sept ans, les conditions de réalisation de celle-ci pour les structures certifiées ont été précisées par le ministère à la demande des organisations professionnelles, dont la FESP.
Le Comité national de l’organisation sanitaire et sociale (Cnoss), lors de la réunion plénière du 3 mai 2018, a reconnu l’équivalence des référentiels de quatre certifications avec les exigences de l’évaluation externe des structures autorisées. Comme le demandait la FESP, cette reconnaissance dispense les structures certifiées d’évaluations externes, économisant ainsi des dépenses redondantes avec le coût de la certification.

Des tarifs préférentiels

Les structures non certifiées doivent également assurer une haute qualité de process et de service en étant évaluées par un prestataire habilité par l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm), qui a fusionnée depuis le 1er avril 2018 avec la Haute autorité de santé.
Ces structures doivent également subir une évaluation externe qui coûte généralement plusieurs milliers d’euros.
La FESP a ainsi souhaité que ces structures puissent disposer également d’un dispositif avantageux pour l’équilibre de leur budget. Ainsi, dans la foulée de la décision du Cnoss, la fédération vient de signer un partenariat avec le cabinet Amplea Conseil.
Ce partenariat réserve aux adhérents de la FESP des tarifs préférentiels ainsi qu’un haut niveau
d’accompagnement. L’intégralité de l’offre partenariale peut être obtenue par les adhérents
directement auprès de la fédération.

L’expérience des évaluations externes

Fondé en 2010, Amplea Conseil intervient sur des missions de conseil en stratégie, organisation, qualité et RH des organisations médico-sociales, avec une expérience particulière en matière de services à la personne et de politiques pour les personnes âgées, les familles et les personnes en situation de handicap. Constitué de consultants expérimentés et praticiens du secteur le cabinet propose une expertise-conseil, métier et sectorielle.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Evaluation externe : la FESP passe un partenariat tarifaire avec Amplea pour les structures non certifiées”

  1. « tarifs préférentiels ainsi qu’un haut niveau d’accompagnement », désolé mais ce n’est absolument pas crédible. Il faut noter que les équivalences entre certifications et évaluations sont le fruit d’un lobbying. Elles se font au détriment des personnes vulnérables prises en charge et vont à contrario de l’esprit la loi 2002-2 . Ainsi, les mesures actuelles ne mettent plus les usagers au centre des préoccupations mais bien les établissements et les services. Voilà une belle régression pour les droits des personnes et pour la prévention de la maltraitance…. L’article le montre bien : Aucun bénéfice pour les personnes prises en charge n’y est même évoqué. Les économies pour les services oui. Avec, au final, aucune baisse du coût des prestations pour les bénéficiaires d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut